• Stats

    • Membres : 37
    • Articles : 597
  • En ligne

    • 20 invités
    • aucun membre
Suivi

Gwada 1.0

samedi, 12 15th

Last updateVen, 17 Avr 2015 1pm

Vous êtes ici : La Connaître Faune, Flore Faune Insectes La scolopendre

La scolopendre

Description
Scolopendra est un genre de chilopode de la famille des Scolopendridae. Les scolopendres sont des animaux carnassiers et voraces.
Sa morsure peut être très douloureuse, notamment celle des espèces tropicales, avec œdème et parfois nécrose cutanée autour de la morsure. Le traitement est symptomatique : désinfection locale et antalgiques.
Scolopendra cingulata est répandue sur tout le contour de la mer Méditerranée. Scolopendra gigantea, rencontrée en Amérique du Sud, est l'espèce la plus grande et peut atteindre jusqu'à 40 cm de long, de plus sa morsure est très venimeuse.
Animal doté de crochets pouvant atteindre plus d'un centimètre, il se déplace en zigzaguant.
La scolopendre chasse la nuit, moment où elle peut passer de son habitat naturel aux maisons où elle peut y élire domicile pour quelques jours dans des recoins, entre les pages d’un livre, derrière le rideau d'une douche... Elle recherche un petit espace plat, sombre et frais, mais finit par retourner dans son environnement extérieur. Il arrive qu’elle se dissimule dans des draps, et même passe sur une personne pendant son sommeil. Craintive, non agressive, elle ne mord que pour se défendre lorsqu’elle se sent menacée. Mais si on prend la précaution de la prévenir, en secouant par exemple le linge de maison avant son utilisation, on peut éviter ses morsures très désagréables. Pour s'en protéger, on peut aussi éviter de lui procurer trop de refuges (objets traînant dans la maison, jardin encombré à proximité des murs) ou utiliser une légère dose d’insecticide pour rampants, quelques traces sur le sol suffisent parfois à la tuer.

De nombreux produits chimiques, légaux ou non, sont trop souvent utilisés à hautes doses, pour anéantir les scolopendres et autres invertébrés sur un large périmètre. Il faut noter leur manque de sélectivité, leur nocivité dans les jardins et les alentours, parfois pollués pendant des années par des produits nocifs pour la faune, la flore et directement ou indirectement pour l’être humain.

Des produits, non toxiques, respectueux de l’environnement, efficaces, mis au point en Guadeloupe, peuvent être préférés comme une glu à base végétale avec laquelle on trace une ligne tout autour de la maison. La scolopendre ne peut la franchir et reste dans le jardin ou s'y colle dessus.
Le point sur la scolopendre
La scolopendre est un arthropode de la famille des Scolopendridae. On la trouve partout dans le pourtour méditerranéen et dans tous les pays tropicaux. Il existe de nombreuses espèces différentes pouvant dépasser les 30 cm de long sous les tropiques. La scolopendre est un animal brun rougeâtre. Elle possède un corps allongé et plat, composé de segments qui portent chacun une paire de longues pattes, lui permettant de se déplacer beaucoup plus rapidement que son cousin le mille-pattes. Elle possède un appareil inoculateur de venin qui s’articule et forme une paire de tenaille acérée.
Mœurs
Les scolopendres sont de redoutables carnassières, vivaces et voraces. Elles affectionnent les lieux sombres, humides et chauds (bois, litière ou friches, recoins sous les pierres, écorce des arbres). Elles se faufilent occasionnellement dans les maisons, bâtiments, tentes… par de petits orifices. Elles quittent leur abri pour chasser la nuit et se nourrissent d’insectes (araignées, fourmis, cafards...) et d’autres anthropodes plus petits. Les plus gros spécimens n’hésitent pas à s’attaquer à de petits mammifères (souris, lézards…). Les scolopendres attaquent leurs proies de manière foudroyante ! Elles peuvent vivre cinq ou six ans.
Morsures et venin
L’animal ne mord que lorsqu’il se sent menacé. La morsures venimeuses, est très douloureuses (sensation de brûlure), notamment pour les espèces tropicales. Dans la très grande majorité des cas, elles ne sont pas dangereuses. Les morsures mortelles sont rarissimes et surviennent surtout chez les très jeunes enfants mordus à des endroits très sensibles comme le cou ou la tête et les individus présentant une allergie sévère au venin.
Les symptômes
Les signes sont locaux : rougeur avec parfois œdème, des troubles de la sensibilité. La plupart des morsures n’engendrent pas de complications. Cependant, une nécrose cutanée peut apparaître (mort des tissus). Les signes généraux (vomissements, fièvre, augmentation des ganglions lymphatiques, maux de tête voire un pouls irrégulier) sont très rares et généralement modérés.
Que faire en cas de morsure ?
Nettoyez avec de l’eau et du savon puis utilisez un antiseptique si vous en avez. Vous pouvez appliquer des compresses froides. Si la morsure concerne un enfant, une personne ayant des antécédents d’allergie, si des symptômes sévères apparaissent ou si la douleur persiste au delà de 12h, vous devez absolument consulter un médecin qui décidera d’un traitement adapté.
Prévention
Il existe bien entendu des insecticides et répulsifs. Cependant, quelques moyens de préventions naturels peuvent permettre d’éviter les contacts rapprochés avec les scolopendres :
  • Nettoyer les alentours de votre maison, ôtez feuilles et végétation en décomposition afin d’améliorer la ventilation.
  • Laisser sécher le sol entre deux arrosages.
  • Obturer les fentes et orifices dans les murs de fondation, autour des fenêtres et des portes en particulier avant la saison humide.
  • Éviter de marcher pieds nus dans les feuilles.
  • Assécher sa maison en aérant fréquemment.
  • Toujours vérifier vêtements et chaussures avant de les enfiler.
  • Les pièges collants dans les parties très humides de la maison peuvent être utiles.
Toucher une scolopendre est vivement déconseillé !
S’il vous arrive d’en croiser une, préférez l’éjecter à l’extérieur de votre maison plutôt que de l’exterminer. Cet animal constitue un maillon important de la chaîne alimentaire donc de la biodiversité et est utile à la nature en aérant le sol et en produisant de l'humus.
Infos pratiques
Autres noms Mille-pattes
Famille Scolopendridae
Habitat Espace plat, sombre et frais
Période de chasse ---
Scolopendra gigantea est la plus grande scolopendre au monde, elle mesure entre 25 et 30 centimètres, mais les spécimens âgés peuvent atteindre 40 centimètres (on parle même de spécimens de près de 50 centimètres). Elle vit dans les zones chaudes et humides, et il lui arrive de s'infiltrer dans les maisons. Venimeuse, elle est très agressive, sa morsure, si elle est très douloureuse, est rarement mortelle, sauf pour un enfant ou un adulte fragilisé.

Le corps est constitué de 21 à 23 segments qui sont de couleur cuivre à marron. Chaque segment porte une paire de pattes jaunâtres. Ces dernières sont adaptées à la marche rapide et la course.

Elle vit dans le nord-ouest de l'Amérique du Sud et sur les îles de Trinidad, de la Jamaïque, d'Hispaniola, de Saint-Barthélémy, de Martinique, de Guadeloupe et aussi Madagascar.

Carnivore, elle se nourrit notamment de lézards, de grenouilles, d'oiseaux, de petits rongeur2 et même de chauve-souris.
Source image : ti-racoon.free.fr, scolo.free.fr - Source texte : wikipedia, lepetitjournal.com

Commentaires   

0 # commentairetsiaro 09-04-2013 09:37
les scolopendres, il en existe aussi à Madagascar, je n'ai pas vu dans votre liste, merci
-3 # retraitéebaba Eliane 15-05-2013 00:57
Il en existe aussi en Thaïlande.
-2 # piqué par un scolopendreJeanleon 10-06-2013 16:58
salut,
hier dans la nuit de dimanche à aujourdhui, un scolopendre est monte sur mon lit et m'a mordu, j'ai pris de l'alcool et du compresse pour nettoyer ensuite un antibacterien!! ! mais ce soir je me sens lourd et un peu de fievre!!!
est ce que inquietant??
-2 # Par prudenceMadiPédia 10-06-2013 18:02
Mieux vaut en parler à un docteur
-3 # experience de piquereelyse 04-07-2013 06:41
bonjour, je me suis déjà faites piquer par un scolopendre, je me suis retrouver avec deux boutons il m avais mordu et piquer, la morsure avais engendrer un énorme bouton avec du pue et tout et tout le truk bien horrible et le deuxième plus loin me brûler la peau. Il faut prendre ça très au sérieux et aller au médecin des-suite!!! j'avais treès mal et des envie de vomir le medecin m as donner un produit et j'ai du aller a l'hôpital pour qu'ils enlévent le pu dans mon bras. :-x
0 # Peut etre une astuceGreg 30-09-2013 02:57
Bonjour, vu mon experience d'etre mordu pas mal de fois je vous conseille si vous pouvez a l'instant meme que vous vous faites mordent de mettre au plus vite la braise d'une cigarette au plus pres de la plaie pendant une minute ou deux.
+1 # Morsure de scolioendreBwadife 07-01-2014 15:56
Salut a tous,
Je me suis fait mordre par un scolopendre au gros orteil sur une plage sauvage en Martinique. Plus exactement dans le sous bois de la plage composé surtout de raisiniers de mer, et le sol était tapissé de feuiles mortes de raisinier. La bete devait se trouver sous les feuilles et a été dérangé et m'a piqué. J'ai eu l'impression qu'on me brulait l'orteil avec une cigarette, et en deux minutes l'orteil est devenu violet foncé presque noir. Je l'ai massé, purgé pour essayer de faire sortir du venin, et je suis allé dans l'eau de mer pour que le sel marin serve de désinfectant. Plus tard et jusqu'au lendemain j'ai eu des fourmillements au pieds puis ça s'est dissipé le lendemain apres midi.
0 # scolopendre a orange 84100 francedom 02-10-2014 19:08
salut a tous hier soir donc le 1 octobre 2014 j'ai tue un de ses spécimen d'environ 10 a 15 centimètre,d'ha bitude j'en vois des plus petit 5 cm mais celui la étais très costaud j'ai du l’écraser plusieurs fois avant qu'il meurt!et ce que ses dangereux pour les chien?merci de me repondre

You have no rights to post comments

Commentaires

Costume Traditionnel Créole [ par Leo le 11.08.2015 05:04 ]
Costume Traditionnel Créole : bien expliqué ...
  La scolopendre [ par dom le 02.10.2014 19:08 ]   Le Chien Créole [ par Alexandra le 24.08.2014 08:29 ]
un vrai amour! : Bonjour!
  Le Chien Créole [ par delbouis le 04.08.2014 19:58 ]
extra : poker chien ...

Annonces

PDF

La réhabilitation du pont du Galion : une prouesse technique Télécharger
Valorisation de la bagasse de canne à sucre : les biotechnologies au service de l’industrie papetière Télécharger
Une immigration choisie et... subie : le BUMIDOM Télécharger
Contribution a la connaissance de Centruroides barbudensis Télécharger

Newsletter

Vous êtes ici : La Connaître Faune, Flore Faune Insectes La scolopendre